GraphismeHoy el àguila es Cuba

Affiche réalisée suite de la lecture de l’entretien de Frei Betto par Monica Baro publié dans l’article  « La dispute politico-culturelle, entre domination et émancipation », Cuba Socialista, revue théorique et politique du PCC (Parti Communiste Cubain).

Sérigraphie nomade, acrylique.

 

Traduction du texte
« Les aigles peuvent vivre soixante-dix ans au maximum. Cependant, lorsqu’ils arrivent à la trentaine ou la quarantaine, ils tendent vers la mort parce que ses serres et son bec ne sont plus assez forts pour déchirer les viandes dont ils se nourrissent. Et quand ils sentent qu’ils peuvent mourir, ils volent jusqu’au sommet d’une montagne et s’arrachent les serres et le bec. Ils attendent des mois là-bas, jusqu’à ce qu’ils sortent de nouveau. De cette manière ils peuvent vivre trente ou quarante ans de plus. Aujourd’hui l’aigle c’est Cuba. »

 

« Cuba a besoin de changements, mais pas pour revenir au capitalisme, sinon pour améliorer le socialisme. C’est un peu la métaphore que Cuba doit savoir rénover ses ailes et son vol. Pour cela, plus importants que les changements économiques, les changements spirituels sont indispensables. »

 

« En el nombre politique del amor. Entrevista con Frei Betto », Monica Baro, extrait de l’article « Cuba y la disputa politica-cultural entre dominacion y emancipacion », de Gilberto Valdés Gutiérrez, in Cuba Socialista, revista cuatrismestral teorica y politica del Comité Central del Partido Comunista de Cuba, 4ta. época, No. 3/septiembre-diciembre 2016.

 

Playa Larga, Cuba, mars 2017.